Quelles questions faut-il poser lors d’un tirage de tarot ?

Mieux Dans Sa Peau » Arts divinatoires » Quelles questions faut-il poser lors d’un tirage de tarot ?
79e156ff fd4f 4d3b 9403 43f08f0fd9c3lite1

Le jeu de tarot a beaucoup plus d’adeptes ces dernières années. D’ailleurs, les statistiques l’ont sérieusement prouvé. Afin d’éviter de perdre son temps, il est important de connaître les questions à poser pendant la consultation de tarot

Les questions fermées, une mauvaise idée

Les questions fermées sont celles qui vous donnent des réponses exactes sans possibilité de recours à d’autres options. Le consultant ainsi que le voyant doivent pouvoir s’échanger et avec les questions trop justes, la partie risque d’être serrée. Voici une liste de questions fermées :

  • Vais-je me marier cette année ?
  • Serais-je la première de ma classe ?
  • Perdrai-je mon boulot pour cette bêtise ?
  • Mon mari me trompe-t-il ?

Au vu de ces questions, les réponses ne peuvent que tourner autour d’un oui ou d’un non. Il n’y a pas de possibilité de répondre avec des approches d’idées. Ce qui n’est pas normal. Ainsi, vous amenez le voyant à donner des réponses exactes contre son gré. Les réponses trop justes sont très souvent erronées et même les médiums ne les emploient que rarement. Ne vous aventurez surtout pas sur ce terrain. 

Les questions ouvertes, vivement souhaitées

Vous n’êtes pas devant une assemblée de jurés, il s’agit d’une séance pour laquelle vous avez déboursé de l’argent. Le tarot est une branche de la voyance et ne peut malheureusement pas tout deviner. Aidez votre voyant à donner des réponses sans toutefois entrer dans les détails. En lieu et place des questions fermées, vous pouvez juste donner plus d’ouvertures à votre débat. Comme questions ouvertes, vous pouvez dire : 

  • Y a-t-il des chances pour que je me marie avec cet homme ?
  • Dois-je compter sur un contrat au travail ?
  • Comment dois-je procéder pour sauver mon mariage ?
  • Pourquoi ai-je du mal à prendre cette décision ?

Ainsi, vous amenez votre interlocuteur à mieux se pencher sur les différents sujets pour vous apporter un peu plus de lumières. Mettez-vous en tête que ce n’est pas un jeu. Donc pas la peine donc de croire au super pouvoir du tarologue au risque d’être déçu. 

Toujours dans l’optique de poser des questions ouvertes, vous pourrez décomposer les interrogations. Posez la même question de plusieurs manières à votre tarologue, c’est toujours intéressant comme idée. 

Enfin, évitez les questions à double sens. Certaines questions sont porteuses de plusieurs messages. Évitez-les au maximum. Plutôt que de chercher à faire réfléchir votre voyant plus qu’il n’en faut, formulez des questions faciles à comprendre et dont le sens est unique. 

Quelles questions faut-il poser lors d’un tirage de tarot ?
Retour en haut