La psychologie positive : qu’est-ce que c’est?

Mieux Dans Sa Peau » Psychologie » La psychologie positive : qu’est-ce que c’est?
bc594e96 c874 4c80 b1c2 02fbbd671a45lite1 1

La question du bonheur revient fréquemment tout au long de l’existence de l’Homme. Vivre sa vie pleinement est un désir qui anime les êtres humains à un moment ou à un autre de leur existence. La psychologie positive apparaît comme un concept qui veut aider l’être humain à atteindre ce bonheur tant convoité.   

La psychologie positive

La naissance de la psychologie positive remonte en 1998. Elle fut l’œuvre de Martin Seligman. En effet, cette forme de psychologie tire son origine de la psychologie traditionnelle. Ainsielle doit être considérée comme une discipline très importante. 

Cependant, la psychologie positive prend très tôt ses distances avec la psychologie traditionnelle. En effet, elle se préoccupe de la source des maux des êtres humains. Autrement dit, la psychologie positive s’intéresse au bien-être des hommes afin de leur procurer du bonheur. 

Il faut donc comprendre que la démarche de la psychologie positive est de rechercher le mécanisme par lequel l’être humain accède au bonheur. Elle s’intéresse également de près aux actions qu’il entreprend pour y arriver.

D’où vient la notion de psychologie positive ? 

L’histoire veut que les premiers énoncés autour de la psychologie positive soient attribués à Martin Seligman. Cependant, il ne peut pas recevoir à lui seul tous les mérites. En effet, celui qui est aujourd’hui considéré comme le pionnier de cette branche de la psychologie s’est fortement inspiré d’Abraham Maslow et de sa pyramide des besoins.

En réalité, Maslow évoque 5 principales étapes pour sa pyramide. Il s’agit des :

  • Besoins physiologiques ;
  • Besoins de sécurité ;
  • Besoins d’amour et d’appartenance ; 
  • Besoins de reconnaissance ;
  • Besoins d’accomplissement. 

Ainsi, Seligman n’est pas le seul spécialiste à avoir étudié en détail cette pyramide pour ensuite approfondir ces concepts. Il faut noter que ce sont ces différentes études qui ont en effet contribué à la naissance de la psychologie positive. Il s’agit d’une discipline qui veut montrer à l’homme comment être plus heureux.

Les principes de la psychologie positive 

La psychologie positive ne se contente pas d’explorer un seul côté de l’être humain. Elle cherche plutôt à avoir une vue d’ensemble sur lui. Aussi, elle ne le voit pas uniquement comme une entité solitaire, mais un élément appartenant à un groupe. 

D’ailleurs, un spécialiste a essayé d’aider tout le monde à comprendre la notion de la psychologie positive. Il s’agit de Christophe André. En 2014, il a mis en avant 4 principes qui définissent cette psychologie

Se préparer à changer de situation 

Selon Christophe André, le pessimisme n’a pas lieu d’être, puisqu’aucune situation ne peut durer éternellement. Il faut donc garder à l’esprit qu’une situation peut changer. Par conséquent, au lieu d’adopter une attitude négative en voyant le mal et le désespoir partout, il sera plutôt ingénieux et bénéfique de ne prendre en compte que les aspects positifs

De son côté, une psychologue américaine a avancé une idée selon laquelle, près de la moitié du niveau de bien-être de l’être humain relève d’un résultat lié aux facteurs génétiques. L’homme est donc façonné par ses parents et son milieu de vie.

Le travail au quotidien pour vivre le bonheur 

Même après avoir décidé d’aspirer au bonheur, il y a encore plusieurs étapes à franchir. À l’instar du rêve de devenir propriétaire d’une maison, ce bonheur tant souhaité ne peut pas être obtenu en une journée. Au contraire, il faut commencer par des fondations solides. Cela va évidemment passer par un changement radical de la manière de penser

À titre comparatif, l’état d’esprit d’un athlète de haut niveau est parfait pour illustrer le changement à opérer. Il est nécessaire de se préparer à atteindre le bonheur avec la même ferveur qu’un sportif qui participe à une compétition. 

Reconnaître ses émotions et apprendre à les gérer

L’atteinte d’un parfait équilibre émotionnel fait partie des objectifs de la psychologie positive. Les émotions positives doivent toujours prendre le pas sur les sentiments négatifs.  

Aussi, la vie est faite de hauts et de bas. De ce fait, il peut arriver que les périodes difficiles s’enchaînent. Cependant, le meilleur moyen pour s’en sortir est de s’abreuver de pensées positives. 

Avoir la meilleure des capacités d’attention

Selon le spécialiste Christophe André, le niveau de bien-être et le degré de conscience sont les éléments à l’origine du bonheur. En effet, la capacité d’attention de chaque individu est intimement liée au regard qu’il porte sur les choses. 

Ainsi, en fonction de ce qui occupe l’esprit de l’être humain (positif ou négatif) et de son comportement face aux évènements, il devient possible de changer de direction.

La psychologie positive : qu’est-ce que c’est?
Retour en haut